Nasser Bakhti, Lucie et Gérald Gumy

Jeudi 23 janvier 2020 à 20h
Un ange passé trop vite

Comment faire le deuil d’un enfant parti trop tôt. Projection du film de Nasser Bakhti suivi d’un échange  avec le réalisateur, Lucie et Gérald Gumy, les parents de Johann, décédé brutalement à l’âge de 22 ans.
  

Nasser Bakhti est réalisateur et producteur avec 25 ans d'expérience, une connaissance approfondie et des compétences précieuses dans l'ensemble du processus de fabrication d’un film, du stade créatif à la distribution. Il a produit et réalisé des films de haut niveau pour les diffuseurs tels que les Radio Télévision Suisse RTS, ARTE, Channel 4, TV5 monde, Yle TV, la chaîne Histoire, Cuisine TV et Radio Canada. Il a également réalisé et produit plusieurs documentaires de longs-métrages et films de fiction, en plus de soutenir et produire d'autres cinéastes en leur fournissant toutes les ressources et la supervision nécessaires pour les aider à concrétiser leur projet et les mettre en images.
Sites internet : Troubadour FilmsUn ange passé trop vite
Teaser du film : Youtube
 

Suite à un accident d'ULM en France voisine, Johann, notre fils unique, a disparu dans l'Arve et n'a jamais été retrouvé. C'était en 2008, notre fils était passager. Le pilote n'a rien eu et a été condamné pour homicide par négligence aggravé, suite aux nombreuses erreurs qu'il a commises. En même temps que nous devions gérer notre douleur, nous avons dû faire face à de nombreux tracas administratifs dus au fait que l'accident a eu lieu de l'autre côté de la frontière, en France voisine, et en raison du fait que le corps de Johann n'a jamais été retrouvé. 
Pendant cette période si difficile, nous nous sommes également rendu compte combien il était compliqué d'aborder le sujet avec les gens autour de nous et également avec nos familles. La perte d'un enfant est un sujet tabou et nous avons décidé d'en parler…. Notre fils ayant à son actif plusieurs films, l'idée d'en parler devant une caméra nous semblait la meilleure façon de lui rendre hommage... C'était aussi une manière pour nous de libérer la parole et d'aider les parents qui souffrent en silence…. 
Après 3 ans de tournage et une année de montage, nous avons atteint notre but….parler de la perte d'un enfant sans tabou et avec pudeur, grâce au cinéaste Nasser Bakhti qui a réalisé le film "Un ange passé trop vite".  Lucie Gumy

Entrée libre, chapeau pour les frais des intervenants.
Pour réserver merci de remplir le formulaire ci-dessous :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire